Gros chantier d’abattage d’arbre mort

Ces deux peupliers jumeaux ont pris la foudre dans les années 70.
Puis un élagage sévère (type porte-manteaux…) il y’a 2 ans a causé leur mort.
Champignons lignivores, fissures, penchant dangereux…tout y était pour un chantier de plus à mettre dans la série des « arbres qui t’empêchent de bien dormir » la veille.
Pour l’arboriste grimpeur c’est un mélange de stress et d’adrénaline.
 

Travail en toute sécurité, matériel de pros,
Nous ne voulons ni casse, ni blessure
mais faire le travail rapidement  et dans les meilleurs conditions.
Avec une météo plutôt clémente ces jours là, on s’est régalé.

Et comme à l’habitude, on ne laisse rien traîner avant de partir
il ne reste plus une branche par terre.

Du haut de l'arbre à abattre